La FSGT soutient activement les mobilisations du 5 décembre

Communiqué de presse

Pantin, le 28 novembre 2019

 

La FSGT soutient activement les mobilisations du 5 décembre

 

Convaincue qu’il ne peut y avoir de sport pour toutes et tous, dans une société qui n’est pas pour toutes et tous et parce qu’aujourd’hui, nombreux sont les femmes et les hommes qui renoncent aux pratiques physiques et sportives pour des raisons économiques ou par exclusion liée à leur condition sociale, la FSGT est solidaire des initiatives et mouvements sociaux du 5 décembre 2019.

Depuis un an, les injustices sociales et fiscales, la précarité, la pauvreté sont dénoncées avec force par des milliers de personnes dans le cadre du mouvement des “Gilets jaunes”, mais également par d'autres mobilisations citoyennes qui ne cessent de se multiplier ces dernières semaines : les personnels de santé, avec la grève au quotidien dans la majeure partie des services d'urgences pour défendre le service public hospitalier ; les étudiant·e·s dont la réforme de l’enseignement supérieur les installe dans la précarité avec des difficultés croissantes ; les Conseillers Techniques Sportifs, dont la légitimité à assumer un rôle de service public auprès des fédérations est remise en question par le gouvernement.

La projet de réforme de la retraite, dont l'objectif est de passer d'un système social par répartition solidaire à un système par points, fera reculer l'âge de départ à taux plein et baissera sensiblement le montant des pensions. Les femmes, une fois encore, seront les premières victimes économiques de cette paupérisation accrue.

Les retraité·e·s constituent une part considérable des bénévoles sans qui les associations sportives n’existeraient pas. Face à une marchandisation accrue du sport et des loisirs et sans réelle reconnaissance de l’État, ils consacrent leur expérience, leur temps et parfois leur argent à une conception associative, solidaire et intergénérationnelle du temps libéré.

Aux raisons de ces mobilisations, s’ajoutent Cap Action Publique 2022, une privatisation des services publics, et un budget 2020 confirmant les politiques d’austérité. Celui des sports n’est pas épargné, au détriment du soutien aux associations sportives, seules garantes d’un développement pérenne de la pratique physique et sportive pour toutes et tous.

Ce 5 décembre, la FSGT sera présente dans les différents rassemblements sur l’ensemble du territoire. A Paris, elle sera présente aux côtés du mouvement intersyndical Jeunesse, Sport et Cohésion Sociale.

Contact : direction@fsgt.org

La Fédération Sportive et Gymnique du Travail (FSGT) compte 270 000 pratiquant.e.s, 4750 clubs et propose une centaine d’activités physiques, sportives, culturelles et artistiques, compétitives et non compétitives. Créée en 1934 dans la lutte contre le fascisme, elle promeut le droit d’accès au sport de toutes et tous en se donnant comme objectif le développement de contenus d’activités, de vie associative et de formation adaptés aux besoins de la population.

FSGT – 14, rue Scandicci, 9358 Pantin Cedex – direction@fsgt.orgwww.fsgt.org